Podologue

Contenu mis à jour le : 13.11.2023

Le podologue est le spécialiste paramédical des soins du pied et de la biomécanique du corps. Il intervient suite à un traumatisme ou une opération chirurgicale au niveau du pied et/ou de la cheville, dans le traitement de pathologies cutanées (durillons, cors, plaies, etc.), de problèmes liés aux ongles du pied (ongles incarnés, etc.), d’anomalies de la marche ou d’affections du pied résultant d’une maladie (diabète, rhumatisme, affections neurologiques, etc.) ou de la pratique sportive.

Source: Métiers.be (siep.be)

La profession du podologue est réglementée. Cela signifie qu’un texte de loi définit les conditions pour pouvoir exercer cette profession et qu’il faut une autorisation du ministère de la Santé pour pouvoir exercer la profession.

Accès à la profession

Pour obtenir l’autorisation d’exercer, il faut remplir plusieurs conditions:

  • être titulaire d’un diplôme qui vous donne accès à la profession dans le pays où le diplôme est émis,
  • disposer des connaissances linguistiques nécessaires à l’exercice de la profession:
    Si la langue maternelle est autre que le français, l’allemand ou le luxembourgeois, une preuve des connaissances linguistiques sera nécessaire pour exercer la profession.
    Le niveau minimal exigé des connaissances linguistiques en français ou en allemand est le niveau B2 du Cadre Européen Commun de Référence pour les langues (CECR).

Démarches pour obtenir l’autorisation d’exercer

Demandez

  1. la reconnaissance de vos qualifications professionnelles,
  2. l’autorisation d’exercer auprès du ministère de la Santé.

Afin de vous assurer que le contenu de la formation suivie correspond bien au contenu exigé pour avoir accès à la profession au Luxembourg, vérifiez les indications reprises dans le texte de loi relatif à l'accès à la profession: Loi du 29 juin 2023 portant modification de la loi modifiée du 26 mars 1992 sur l’exercice et la revalorisation de certaines professions de santé; Annexe 21.

Études

Luxembourg

La formation de podologue n'est pas organisée au Luxembourg.

Belgique

1. Formation

Podologie - podothérapie.

2. Diplôme

Bachelier (3 ans; 180 ECTS).

3. Demande d'admission

a. Conditions d'admission
  • Diplôme de fin d'études secondaires ou équivalent; diplôme de technicien avec modules préparatoires,
  • Équivalence du diplôme à demander pour le 15 juillet au plus tard (si ce dernier n’a pas été obtenu en Belgique).

Plus d’infos:

b. Critères de sélection

Pas de sélection.   

c. Inscription: délais et procédures

 

  • Inscription sur le site de la Haute École jusque fin septembre.

 

4. Établissements d'enseignement supérieur

Mesetudes

5. Pour en savoir plus

Afin de vous assurer que le contenu de la formation suivie correspond bien au contenu exigé pour avoir accès à la profession au Luxembourg, vérifiez les indications reprises dans le texte de loi relatif à l'accès à la profession: Loi du 29 juin 2023 portant modification de la loi modifiée du 26 mars 1992 sur l’exercice et la revalorisation de certaines professions de santé; Annexe 21.

France

1. Formation

Pédicure-podologue.

2. Diplôme

Diplôme d’État (DE) (3 ans; 180 ECTS).

3. Demande d'admission

a. Conditions d'admission
  • Diplôme de fin d'études secondaires ou équivalent.
b. Critères de sélection
  • Accès en 1re année de licence via dossier sur Parcoursup.
  • Vérifiez la fiche d’information sur Parcoursup!
  • L'accès en podologie peut être envisagé après une première année universitaire parmi les suivantes (à vérifier sur le site de l’institution de formation):
    • une licence avec une option "accès santé" (L.AS),
    • un parcours d'accès spécifique santé (PASS),
    • une première année de licence L1 STAPS ou L1 Sciences offrant une prépa podologue.
c. Inscription: délais et procédures

4. Établissements d'enseignement supérieur

5. Pour en savoir plus

Afin de vous assurer que le contenu de la formation suivie correspond bien au contenu exigé pour avoir accès à la profession au Luxembourg, vérifiez les indications reprises dans le texte de loi relatif à l'accès à la profession: Loi du 29 juin 2023 portant modification de la loi modifiée du 26 mars 1992 sur l’exercice et la revalorisation de certaines professions de santé; Annexe 21.

Les présentes informations ne sont données qu’à titre indicatif sur base des connaissances et de l’expérience du ministère de la Recherche et de l’Enseignement supérieur au moment de la rédaction du présent texte. Elles ne sont donc pas exhaustives et sont susceptibles d’évoluer. Par conséquent, elles n’engagent pas le ministère par rapport à d’éventuelles futures décisions en matière de reconnaissance de diplômes et ne constituent pas de préavis positif en matière de reconnaissance des qualifications professionnelles ni d’inscription au registre des titres de formation. 

Zum letzten Mal aktualisiert am