Canada Etudier - mode d'emploi

Enseignement supérieur

  1. Universités
  2. Collèges
  • Collèges universitaires/University Colleges =  établissements reliés chacun à une université et qui offrent des programmes de premier cycle universitaire.
  • Collèges communautaires/Community Colleges =  établissements qui offrent des programmes techniques et des formations professionnelles.  Les Collèges d’art appliqué et de technologie/Colleges of Applied Arts and Technology sont également des collèges communautaires.
  • Cégeps: au Québec, les collèges  portent le nom de Cégeps ou Collèges d’enseignement général et professionnel. Les diplômes obtenus dans les Cégeps (DEC) ne sont pas éligibles pour une aide financière pour études supérieures!

Canada ou Québec?  

Au Canada, l’éducation relève de la compétence exclusive des provinces  (10) et des territoires (3) du pays. Chaque établissement postsecondaire est régi par son propre règlement interne qui détermine la procédure et les conditions d’admission ainsi que le niveau de connaissances linguistiques requis.

La province du Québec offre un enseignement d'excellence, un rapport qualité-prix avantageux, le bi-linguisme dans de nombreuses formations. Trois universités sont entièrement anglophones: McGill, Concordia et Bishop's.

Avantage linguistique  

Les universités sont francophones et/ou anglophones.  Vous pouvez étudier en français ou en anglais, ou encore dans les deux langues. Vous pouvez  même commencer vos études en français  et passer à l'anglais par la suite. La plupart des universités francophones offrent des programmes d'anglais seconde langue.

Choix linguistique et avantage financier!

Certaines universités proposent une exonération partielle des frais de scolarité si vous suivez des cours dans une 2e langue. C'est le cas de l'université d'Ottawa qui pose comme condition de s’inscrire dans un cursus de premier cycle comportant au moins 3 cours en français. L’exonération permet à tous les étudiants, toutes nationalités confondues, de payer les mêmes frais de scolarité qu’un Canadien, soit une réduction d’environ deux tiers des frais.

Diplômes

Premier cycle

  • College Diploma
    (Attention: Au Québec, le college diploma ne fait pas partie de l'enseignement supérieur)
  • Baccalauréat / Bachelor degree (université)

Deuxième cycle

  • Maîtrise / Master degree
  • DESS Diplôme d'études supérieures spécialisées (uniquement au Québec)

Troisième cycle

  • Doctorat/Ph.D.

Trouver sa formation

Pour vous aider à trouver votre programme d’études, consultez le CICDI et son répertoire officiel des établissements et des programmes reconnus au Canada. Vous pouvez même y faire une recherche ciblée par profession!

Les autres sites incontournables

Admissions

Critères d'admission

Les inscriptions se font sur dossier, avec des critères différents selon les universités. Une mention au bac peut être exigée pour certains programmes ou certaines institutions. Il est donc conseillé de poser sa candidature dans plusieurs universités afin d’augmenter ses chances d’être accepté.

Pour les universités anglophones, prévoyez de passer un test d’anglais: TOEFL (Test of English as a foreign language) ou IELTS test.

Procédure d'inscription

Demande d'admission

Le Canada ne centralise pas les demandes d'admission. Faites votre demande en ligne auprès de chaque université. Les dates limites de réception des dossiers varient d'une institution à l'autre et suivant le programme choisi. Préparez vos demandes dès le mois d'octobre de l'année qui précède.
Certaines régions comme l'Alberta, la Colombie-Britannique et l'Ontario, ont mis en place un centre régional centralisant les inscriptions pour toutes les universités de la région.
Au Québec, votre dossier complet de demande d’admission doit être reçu par l’université:

  • avant le 1er mars pour la session d’automne suivante
  • avant le 1er novembre pour la session d’hiver (mais il vaut mieux faire la démarche avant le 1er août, en raison des délais d’obtention des autorisations d’études).
    L’attestation d’admission de l'université est nécessaire pour obtenir un permis d’études et un CAQ ou Certificat d'acceptation du Québec (pour le Québec). Comptez 1 à 3 mois avant de recevoir une réponse.

Inscription

Une fois admis à un programme, vous devez vous inscrire aux cours.

Frais d'inscription

Les frais de scolarité diffèrent selon les provinces canadiennes. Il faut compter entre 8 000 € à 23 000 € par an suivant le cursus.
Renseignez-vous auprès de l'université sur une possible exonération des frais d'inscription!

Québec: bourses d'exemption pour frais de scolarité

Suivant l'accord passé entre le Gouvernement du Québec et le Luxembourg, 10 bourses d'exemptions sont accordées aux étudiants luxembourgeois: une pour le niveau bachelor, six pour un master et trois pour un doctorat.

En tant qu'étudiant luxembourgeois, boursier du Gouvernement québécois, vous paierez donc les mêmes frais d’inscription qu’un étudiant québécois, et non pas les frais majorés dus par les étudiants internationaux. Les demandes pour ces bourses doivent être adressées au Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche.

Exonération des droits de scolarité  

A l'université d'Ottawa, par exemple, l’exonération permet à tous les étudiants, toutes nationalités confondues, de payer les mêmes frais de scolarité qu’un Canadien, soit une réduction d’environ deux tiers des frais.

Etudes à distance / à temps partiel

Vous trouverez de nombreux programmes d'études à distance au Canada.

Etudier à distance et permis d'études?

Difficle d'obtenir un permis d'études pour ce type d'apprentissage qui ne requiert pas que vous soyez sur place. Exception:  si des séances spéciales, tutorats ou examens sont prévus au Canada, vous pouvez obtenir un permis d'études dont la durée doit correspondre à la partie des études offertes au Canada.

A temps partiel

En tant qu'étudiant étranger, vous êtes obligé de vous inscrire comme étudiant régulier, c’est-à-dire à temps plein. Cependant, une fois titulaire d'un permis d’étude, vous pouvez acquérir une expérience de travail en travaillant à l’extérieur du campus tout en poursuivant vos études.

Permis de travail obligatoire?

Depuis le 1er juin 2014, vous pouvez être admissible à travailler hors campus sans avoir à obtenir un permis de travail. Si vous êtes admissible, votre permis d’études vous permettra de :

  • travailler jusqu’à 20 heures par semaine pendant les sessions d’études régulières;
  • travailler à temps plein pendant les congés prévus au calendrier scolaire, comme les vacances d’hiver ou d’été, ou la semaine de relâche.

Au-delà des 20 heures, il vous faudra un permis de travail hors-campus.

Alternance Travail-Etudes

L'ATE se fait essentiellement en formation professionnelle et technique (collèges). La formule alterne cours et stages dans une entreprise ayant un contrat avec l'école.

Dernière modification le