Laborantin

Contenu mis à jour le : 13.11.2023

Le laborantin doit faire preuve de compétence dans la mise au point et l'utilisation des appareils employés dans le travail de laboratoire. Il assiste le chef de service dans l'exécution des divers travaux et procède lui-même aux travaux analytiques du laboratoire. Le cas échéant, il surveille et dirige le travail des assistants techniques et assume ainsi une fonction d'encadrement du personnel de laboratoire.
Source: Onisep

La profession de laborantin est réglementée. Cela signifie qu’un texte de loi définit les conditions pour pouvoir exercer cette profession et qu’il faut une autorisation du  ministère de la Santé pour pouvoir l’exercer.

Accès à la profession

Pour obtenir l’autorisation d’exercer, il faut remplir les conditions suivantes :

  • être titulaire d’un diplôme luxembourgeois ou étranger qui vous donne accès à la profession dans le pays où le diplôme est émis,
  • disposer des connaissances linguistiques nécessaires à l’exercice de la profession:
    Si la langue maternelle est autre que le français, l’allemand ou le luxembourgeois, une preuve des connaissances linguistiques sera nécessaire pour exercer la profession.
    Le niveau minimal exigé des connaissances linguistiques en français ou en allemand est le niveau B2 du Cadre Européen Commun de Référence pour les langues (CECR).

Démarches pour obtenir l'autorisation d'exercer

  1. Obtenir la reconnaissance de vos qualifications professionnelles,
  2. Obtenir l’autorisation d’exercer auprès du ministère de la Santé.

Afin de vous assurer que le contenu de la formation* suivie correspond bien au contenu exigé pour avoir accès à la profession au Luxembourg, vérifiez les indications reprises dans le texte de loi relatif à l'accès à la profession: Loi du 29 juin 2023 portant modification de la loi modifiée du 26 mars 1992 sur l’exercice et la revalorisation de certaines professions de santé; Annexe 9.

*Exemple: En France, le certificat de capacité de prélèvements sanguins ne fait pas toujours partie du programme d’enseignement et doit être obtenu séparément! 

Études

Luxembourg

La formation de laborantin n'est pas organisée au Luxembourg.

Belgique

1. Formation

Technologue de laboratoire médical.

2. Diplôme

Bachelier (3 ans; 180 ECTS).

3. Demande d'admission

a. Conditions d'admission
  • Diplôme de fin d'études secondaire ou équivalent ; diplôme de technicien avec modules préparatoires,
  • Équivalence du diplôme à demander pour le 15 juillet au plus tard (si ce dernier n’a pas été obtenu en Belgique).

Plus d'infos sur :

b. Critères de sélection
  • Pas de sélection.
c. Inscription: délais et procédures
  1. Préinscription en ligne sur le site internet de la haute école,
  2. Prise de rendez-vous éventuelle pour déposer le dossier complet au secrétariat,
  3. Inscription définitive jusque fin de septembre.

4. Établissements d'enseignement supérieur

Mesetudes

5. Pour en savoir plus

Afin de vous assurer que le contenu de la formation suivie correspond bien au contenu exigé pour avoir accès à la profession au Luxembourg, vérifiez les indications reprises dans le texte de loi relatif à l'accès à la profession: Loi du 29 juin 2023 portant modification de la loi modifiée du 26 mars 1992 sur l’exercice et la revalorisation de certaines professions de santé.

France

1. Formation

Analyses biomédicales.

2. Diplômes

  • BTS Analyses de biologie médicale (2 ans; 120 ECTS),
  • Diplôme d'Etat de technicien de laboratoire médical (3 ans; 180 ECTS) + certificat de capacité de prélèvements sanguins.

3. Demande d'admission

a. Conditions d'admission
  • Diplôme de fin d’études secondaires orientation scientifique.
b. Critères de sélection
  • Accès sur concours ou sur dossier via Parcoursup.
c. Inscription: délais et procédures

4. Établissements d'enseignement supérieur

5. Pour en savoir plus

Deutschland

1. Studienrichtung

Medizinischer Technologe für Laboratoriumsanalytik.

In Deutschland gibt es keine Hochschulausbildung die zum Beruf des „Laboranten“ führt.

Berufsausbildungen mit staatlicher Prüfung, die in Deutschland zum Beruf berechtigen, werden auch in Luxemburg akzeptiert.

2. Studienabschluss

Berufsausbildung mit staatlicher Abschlussprüfung (3 Jahre).

3. Zusätzliche Informationen

Berufenet

Um sich zu vergewissern, dass der Inhalt der Ausbildung, die Sie absolviert haben, den für den Berufszugang in Luxemburg geforderten Inhalten entspricht, überprüfen Sie die im Gesetzestext über den Berufszugang enthaltenen Informationen: Loi du 29 juin 2023 portant modification de la loi modifiée du 26 mars 1992 sur l’exercice et la revalorisation de certaines professions de santé.

Österreich

1. Studienrichtung

Biomedizinische Analytik.

2. Studienabschluss

Bachelor (3 Jahre; 180 ECTS).

3. Bewerbung

a. Zugangsvoraussetzungen
  • Allgemeine Hochschulreife (diplôme de fin d'études secondaires).
b. Auswahlkriterien

Die Aufnahme an der FH erfolgt aufgrund von verschiedene Kriterien:

  • Abschlusszeugnis,
  • Berufserfahrung,
  • Motivationsschreiben,
  • Aufnahmegespräch oder,
  • schriftlicher Aufnahmetest.
c. Einschreibung: Anmeldefristen und Prozeduren
  1. Online Bewerbung bei der Fachhochschule,
  2. Anmeldefristen sind unterschiedlich (grundsätzlich Anfang des Jahres bis März/Mai).

Informieren Sie sich frühzeitig bei der jeweiligen Fachhochschule! 

4. Hochschuleinrichtungen

Studienwahl
Fachhochschulen

5. Zusätzliche Informationen

Um sich zu vergewissern, dass der Inhalt der Ausbildung, die Sie absolviert haben, den für den Berufszugang in Luxemburg geforderten Inhalten entspricht, überprüfen Sie die im Gesetzestext über den Berufszugang enthaltenen Informationen: Loi du 29 juin 2023 portant modification de la loi modifiée du 26 mars 1992 sur l’exercice et la revalorisation de certaines professions de santé.

Les présentes informations ne sont données qu’à titre indicatif sur base des connaissances et de l’expérience du ministère de la Recherche et de l’Enseignement supérieur au moment de la rédaction du présent texte. Elles ne sont donc pas exhaustives et sont susceptibles d’évoluer. Par conséquent, elles n’engagent pas le ministère par rapport à d’éventuelles futures décisions en matière de reconnaissance de diplômes et ne constituent pas de préavis positif en matière de reconnaissance des qualifications professionnelles ni d’inscription au registre des titres de formation. 

Last update